Attention: Dans cet article, certaines photos présentent de la nudité.

Je ne sais pas si vous connaissez le travail de photographe KNAS, mais ses photos valent vraiment le coup d’oeil !
Le connaissant depuis quelques années, KNAS n’est pas simplement un ami mais surtout un photographe dont j’admire le travail et l’évolution de son style au fur et à mesure.

J’avais déjà fait un workshop avec lui en 2015 {retrouvez l’article par ici}. Aujourd’hui, j’ai l’impression qu’il s’oriente dans un univers mode/édito plutôt interessant.
Comme je considère qu’il est important de ne pas rester sur ses acquis, j’ai décidé de participer à un de ses workshop menés dans le cadre de son projet Light Beauty.

EN QUOI CONSITITE UN WORKSHOP ?

Le mot workshop pourrait se traduire par « atelier collaboratif » . Pour les débutants comme pour les amateurs ou professionnels, l’objectif d’un workshop est de partager autour d’une thématique commune ou apprendre les techniques et regards de chacuns. Ici, Knas nous a fait partager certaines de ses techniques, nous a donné différents conseils sur la photo de mode/edito et nous a montré comment ses séances photos s’organisent.

QUELQUES MOTS SUR LE DEROULEMENT DE LA JOURNEE :

Après un bel accueil, un tour de table, le transport sur le lieu de la séance….. Knas a commencé le workshop en nous présentant un premier « mood » et sa façon de photographier.
Suite à cela, il nous a encouragé à photographier la modèle, Maggie, à tour de rôle et travailler en équipe, avec pour mot d’ordre : « on ferme à f8 ou f18 ! ». Moi qui ait tendance à être à f2.8…  ça change!

Pour le second lieux, Knas nous a proposé de prendre certains éléments de décors dans son appartement (on y trouve de tout!) pour organiser différents moods en fonction de notre inspiration. De mon coté, j’ai un coup de cœur pour sa vieille chaise de coiffeur dénichée de je-ne-sais-où. Après avoir travaillé les poses « debout », je trouvais intéressant d’aborder la séance avec quelques poses assises.

CE QUE LA FORMATION M’A APPORTEE ?

Je dois avouer que le style de la séance changeait tellement de ce que je pouvais faire habituellement que j’en étais un peu perturbée sur le coup. Mais je suis bien contente d’être sortie de ma zone de confort!
Le workshop m’a permis de prendre du recul sur mon travail, de laisser place à ma créativité, et surtout de découvrir un nouveau style .

MES PHOTOS DE LA JOURNEE:

Modèle Margaret Soler
Make up Charlotte Sirima
Styliste Cacø Leø Cam
Look: Friperie cam
Assistant Lan Hoang Kim